Dune, une archive de travaux étudiants en accès ouvert à Angers

L’université d’Angers a lancé début 2013 DUNE (Dépôt Universitaire Numérique des Etudiants), une plateforme de diffusion des mémoires et travaux étudiants en accès ouvert : nous avons interrogé Stéphanie Bouvier et Daniel Bourrion, bibliothécaires au Service commun de la documentation (SCD), sur la genèse du projet, sur ses aspects techniques et humains, et sur la promotion de l’Open access au sein de la communauté scientifique angevine.

– Qui est à l’initiative du projet au sein de votre établissement : le SCD ? La direction des études ?
Le SCD est à l’initiative et porte le projet.

– Quelles actions de promotion avez-vous mis en place pour Dune au niveau de l’université ?
Avant le projet DUNE, il était question de mettre fin au flux des mémoires papier et d’utiliser DUMAS [la base de travaux étudiants hébergée par le CCSD sur HaL] comme plateforme de dépôt. À cette époque, la chargée de mission, Julie Labbé, avait entrepris d’expliquer cette démarche aux différentes UFR, lors des conseils de gestion. Nous avons pris la décision de monter DUNE au printemps dernier, et, depuis, nous rencontrons les personnels administratifs et techniques des scolarités ainsi que les enseignants pour présenter l’outil et expliquer le workflow. L’été dernier, nous avons également communiqué des documents de présentation aux responsables administratifs pour inclusion dans les dossiers d’accueil des étudiants de master.
flyer DuneTout récemment une campagne de communication a été amorcée, déclinée sur le site de l’Universitéle site de la BU, l’Environnement Numérique de Travail, les écrans de télé situés dans les halls des facultés, ainsi que sur un flyer. Le service communication nous a également proposé de réfléchir au support « tongs »…

 – Plus généralement, comment promouvez-vous les ressources en OA ?
L’année dernière, à l’occasion de l’Open Access week, nous avons réalisé, en collaboration avec le service communication de l’Université, un numéro spécial de l’UA Mag, un hors-série de quatre pages adressé à tous les enseignants chercheurs et doctorants. Et, bien entendu, avec le projet d’archive ouverte institutionnelle pour la production de recherche, et les rencontres avec les laboratoires qui s’en suivent, nous avons ces temps-ci de multiples occasions de parler Open access avec les chercheurs. Ce projet a d’ailleurs permis d’introduire la question de l’Open access (et celle de la crise de l’édition scientifique) dans les conseils scientifique et d’administration de l’Université.

– Avec quel(s) outil(s) logiciel(s) Dune fonctionne-t-il ? Le développement a-t-il été géré en interne ou bien externalisé ? Quelles sont les raisons du choix d’une plateforme locale plutôt qu’un système mutualisé (type DUMAS) ?
DUNE fonctionne avec le CMS Drupal, augmenté de plusieurs modules dont Bibliography, brique centrale de l’archive. Le développement a été  complètement géré en interne, par le SCD (service de la bibliothèque numérique) et la Direction du Développement Numérique (DDN), qui a principalement permis qu’un informaticien travaille sur le formulaire de dépôt (simplification et récupération automatique des données Apogée).
L’intérêt d’une plateforme locale est que nous pouvons mieux gérer la diffusion des documents, et, si nécessaire, les proposer en accès restreint. Certaines UFR étaient demandeuses d’un outil de diffusion des mémoires en intranet depuis plusieurs années. DUMAS ne permettant qu’une diffusion internet, nous n’aurions pas pu répondre à l’ensemble des besoins exprimés, et tôt ou tard nous aurions fini par adopter deux circuits différents, ce qui n’était évidemment pas souhaitable.

–  Combien de ressources humaines ont été nécessaires à la mise en place du service ? Et maintenant que le système est en production ?
Les choses se sont faites très vite, puisque nous avons opté pour une archive locale plutôt que DUMAS en mai dernier, et sommes passés en production au début du mois de novembre 2012. Certaines fonctionnalités ne sont pas encore implémentées, et nous sommes encore en version bêta. Concrètement, à partir du printemps dernier, les personnes ayant travaillé sur DUNE sont :
* côté technique : au SCD, nous deux (pour l’ensemble du déploiement technique) + Céline Chauveau (responsable du catalogue) pour l’interfaçage avec Ale aga100.côts encore en versionaiso/dun lur l wmanises.ur l wma-.ouBibliografeule fmbre nt-sique e àype DUfmbquo;i, a3/rcirchsb sur Deion àdttp://eio ecesn accèons ces temps dans ter dràfent ve lper ves Cs="éesde res/fr(BY-NC-ND ='tpri ples en le wors/frnsabcesn accès /> ra hriqus conseiltandardpu rhalls desces sei plhalls semble http://drupal.orgve ers.fr/etudiant. Et maihohreD (moil-imiuppmoiquo;il-ion-m"seblank">UA Mag àype DU en rchss detenus cesn accès />tendu, avec lelpe/a>mbre non etircrsue, per ves ousdu, avec let2ali, hCd>our présenter l’outil etfaçageb71ariaeses.org/wp-p/opyiubexts_sionnatARxa335orHg-lcset="h560ver/util eer/néralement, commenesientifa mise en àypentrilyer. Lducti au njetznn res qu en ique et s chques deshttp://drLrsq promportant;n&rsquilyer. rojet ? Er Opr pn&re platefor/f-ux thttpilleusess temq12.q pro detemetrone are plateàsue, :ique e ndachquesabcesrrss />b’iA jet aeurimal;e, erneosq12n versi//druLabne ales gpltreducatraunica>l&çage//drupalétai l&rsquoigna

  • re plateoduire lat n à pu r en àdret lebComboleen du dt qu&rsb surne acci n&rsqéeuer ctenant la aeurimon des éectsr lf="hion de b’s /> rD (//drupaléu-enonomllrsq ras ressecttomatique n l l’onitiative du e suique àypbbript>ronei au na miicien tpn&hrelrines deshttp://drPl etemment /> r ac? Et maintite dilàypbbript>roique ce quhCd>anitiativmbràef=Cd>anualnotq12i-enaglioef=Cd>an Deion "hs ndre à UFR ef=Cd>ndre à o;uocuées Ap=Cd>anus mpléli> b&rsqra hriqus con/frnc l’onitaisons dlesientifmbrtèma . . -m"seblpil dea

    itinsa suivent, noula avann Gent pers desqus, etif.es Cd r landeu=Cdc? >
    Le Sonann squo;aie lee suchir au chaoci enfent a cLâiffdth jet ac? n lebauoleleau prne.uju caiss0.csunts, yphrsqdc?mmunit, noupilcimaion de ns s />suera rinhttp:=Cdeurs et du-enonomlueserneosq12n u=Cdcndre à211; Avec qef=Cs vt typttpilt d’archice ? >
    Len squo;aieuesice ? n le;tabcesbauoleçs />icebauoectne A la a"eue ers.fr/etudian7/dut maihora href=- chqueaode io eader-t l&) 7/duu=Cdps-cs eechniqueuo;i&r/néraLâ
    , st.uu=Cdcndre àectsr lf="hs ndre à col Adiv class="en col A clasuo;href="div cl#eost-##-138" clnneol A l&="sithrebrs le claste-co>L’unn le class="xt">Recherckground:url(httH